Recherche sur les effets de la RAE en termes de participation sociale des lauréats

22 septembre 2019

Une recherche collaborative

Actuellement, une recherche est menée sur les effets sociaux inclusifs de la démarche de RAE (Reconnaissance des acquis de l’expérience), pratiquée par Différent et Compétent. Une équipe de quatre universitaires (laboratoire Cirnef) et six représentants du réseau Différent et Compétent s’interrogent sur les effets de la RAE pour les personnes lauréates, pour les accompagnateurs et pour les établissements :

  • Quels sont les effets de la RAE ?
  • Quels domaines touchent-ils ? la manière de faire son travail, le sentiment de compétence, la vie sociale et familiale, l’envie de rejoindre le milieu ordinaire…
  • Sont-ils durables ?

Pour tenter de répondre à ces interrogations, les chercheurs et les membres du réseau ont coopéré pour rassembler plusieurs sources d’information et de connaissances :

  • les différentes enquêtes :
    • questionnaire adressé aux accompagnants et directeurs (383 réponses),
    • entretiens avec des lauréats dans trois régions (14), et (encadrants 5)
    • échantillonnage de 120 notes réflexives
  • l’étude de travaux de chercheurs sur la reconnaissance des compétences dans la formation professionnelle, pour comprendre la RAE, ses origines et les différentes manières de la réaliser.

Méthode

Les universitaires analysent ces sources d’informations séparément, établissent des croisements et rédigent leur rapport en tenant compte de :

  • la « confrontation » de leur point de vue avec les membres du réseau
  • la comparaison avec des démarches de recherche voisines
  • l’objectivation de données issues du recueil et de l’analyse des entretiens
  • l’apport de démarches théoriques (sur les environnements capacitants par exemple).

Publication

Le rapport de la recherche sera publié en octobre 2019, ainsi qu’une synthèse des travaux, qui chercheront à évaluer :

  • En quoi le dispositif a fait progresser la notion d’accompagnement ?
  • En quoi la RAE mobilise de l’autoformation ?
  • En quoi la singularité radicale de la démarche est-elle une voie d’accès universalisable vers la qualification ?
  • En quoi la RAE contribue à de l’empowerment ?

Les chercheurs

  • Philippe Mazereau, Professeur émérite Université de Caen-Normandie
  • Matthieu Laville, Maître de conférences, Espé de Rouen
  • Maude Hatano-Chalvidan, Maître de conférences, Université de Caen
  • Michelle Frémont, attachée de recherche vacataire

Présentation de la recherche en cours, lors des Assises

Lorem at tempus vel, mattis neque. adipiscing odio